9-12 MAI 2007 : CARTE BLANCHE A L’IMAGINAIRE EROTIQUE AU JAPON

Actualités

La ville de Calais organise un festival de cinéma Japon et diffuse 

Midori, le dessin animé tiré du manga de Suehiro Maruo !

Ainsi que Max mon amour, un film de Nagosa Oshima (plus connu pour 

L’Empire des sens) co-écrit avec Jean-Claude Carrière, le célèbre 

scénariste de Luis Bunuel ! « Max mon amour » est le film le plus 

troublant que je connaisse : Charlotte Rampling y joue le rôle d’une 

femme de la haute bourgeoisie qui tombe amoureuse d’un grand singe, 

qu’elle installe dans l’appartement conjugal sous le nez de son mari 

(masochiste ?)…

Les Japonais ont toujours eu un rapport trouble avec les singes.

Dans YAPOU BETAIL HUMAIN, un roman de Science fiction-SM, les 

Japonais sont transformés en mobilier humain et en WC intelligents, 

dans un univers futuriste dominé par des femmes germaniques (style 

Charlotte Rampling, donc) qui reprennent les théories soi-disant 

scientifiques selon lesquelles les « jaunes » ne seraient que des 

singes… Théorie qui fut longtemps celle des Occidentaux au XIX et 

XXème siècle.

Les Japonais ont douloureusement conscience (à tort) de n’avoir 

longtemps été que des « copieurs » : ils disent eux-mêmes qu’ils 

n’ont rien inventé – le riz, l’écriture, le bouddhisme, la roue, 

puis les robots viennent de Corée, Chine ou USA – et qu’ils se sont 

contentés de « singer »…

Sur le plan érotique, il y a aussi beaucoup de choses à dire sur la 

capacité des Japonais – di’nfluence bouddhiste, donc marqués par la 

notion de métempsychose – à considérer les animaux comme égaux aux 

hommes… Je suis très heureuse de faire redécouvrir ce film et 

j’espère que vous pourrez annoncer le festival…

Amicalement

Agnès Giard

http://www.agnesgiard.com

9-12 MAI 2007 : CARTE BLANCHE A L’IMAGINAIRE EROTIQUE AU JAPON

Mercredi 9 mai, à 20h, ouverture à Calais d’une Semaine de cinéma 

japonais

Projection de Max mon amour (de Nagisa Oshima, avec Charlotte 

Rampling) + rencontre avec Agnès Giard.

Samedi 12 mai : soirée cinéma japonais érotico-bizarre, carte 

blanche à L’Imaginaire érotique au Japon.

AU PROGRAMME :

Midori (dessin animé de 1992 tiré du manga de Suehiro Maruo, 

influencé par Shuji Terayama)

La Bête aveugle (de Yasuzo Masumura, 1969, tiré du roman horrifique 

de Ranpo Edogawa)

La vie secrète de madame Yoshino (de Masaru Konuma, 1976, avec la 

célèbre Naomi Tani)

Cinéma Alhambra : 2, rue Jean Jaurès, 62100 Calais. Tél : 03 21 34 

11 47

http://cinemaalhambra.free.fr/

?>