Astérix, le papyrus de César

Les critiques BD, Non classé
  • Ferri et Conrad
  • Albert René ©

  • Le livre « la guerre des gaules » va être réussite commerciale pour Jules César. Pourtant une partie dérange son attaché de presse, celle qui met en avant les défaites contre les irréductibles Gaulois. Il réussit à convaincre Jules César de supprimer le passage sous condition que personne ne puisse apprendre son existence. Les papyrus vont être détruits et les scribes sont envoyés en prison. Mais un scribe Numide va réussir à s’enfuir avec une copie et il va le remettre à un colporteur d’information Gauloise qui se retrouve être pourchassé dans toute la Gaule par les services secrets Romain. Il réussit à trouver refuge dans le village d’Astérix.
    Le dessinateur Conrad nous offre un régal pour les yeux. Tour à tour les personnages sortent sous un trait digne d’Uderzo puis nous avons le plaisir de retrouver le style « gros nez » des années 70. C’est un mélange des genres vraiment réussi qui va plaire normalement à toutes les générations de lecteurs. Ferri réussit lui aussi dans sa partie scénario. Il a trouvé le bon mélange entre l’intrigue et l’humour. Des nouveaux noms de personnages sont présents, le sujet étant l’informatique. On retrouve : Antivirus, Pneumatix, Rezowifix, Promoplus, Doublepolemix, entre autres.
    Cette bande dessinée est comme ma critique, remarquable, fine et inspirée, pour me comprendre il ne vous reste plus qu’à lire le nouvel Astérix cuvée 2015.

    Acheter :

    Laisser un commentaire