BD : 2 expressos

Les critiques BD
  • Kan & Takahama
  • Casterman Ecritures ©

  • A 42 ans, Benjamin, un français auteur de BD, débarque au Japon pour y retrouver une femme asiatique. C’est avec elle, qu’il y a dix-sept ans, il a connu une nuit d’amour magique. Elle lui a laissé une lettre pour l’aider à la retrouver. Mais, Benjamin se perd en cours de route et échoue dans un café. Là, il fait connaissance avec Michihiko qui sert des cafés infects. Les deux hommes sympathisent et ont en commun leurs déboires sentimentaux. Le japonais vit séparé de sa femme, Miho. Benjamin a quitté Marie pour une chimère. Mais, c’est grâce à cette femme asiatique inconnue qu’il est devenu un auteur célèbre… Avec beaucoup de finesse et de drôlerie, Kan Takahama livre ici une histoire touchante aux personnages attachants. Son exploration des relations humaines et des sentiments amoureux aboutit à un dénouement surprenant. L’auteure met en scène une partition sentimentale complexe et parfois ambivalente, dont les protagonistes ont tous la saveur de la vraie vie. L’humour provient des quiproquos, d’un subtil chassé-croisé amoureux et de la manière de faire du bon café. Ballotés entre flux et reflux du désir, les personnages sont à la recherche d’eux-mêmes. Tendre, émouvant, ce récit intimiste se lit avec passion. Graphiquement, on ne retrouve pas des personnages comme ceux des mangas car Takahama a su s’adapter à son nouveau public.

     

    Une comédie sentimentale légère qui envoûte le lecteur…

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire