BD : Adamson

Les critiques BD
  • Oscar Jacobsson
  • Bdtresor ©

  • Mal connu dans les pays latins, devenu une véritable institution chez les Scandinaves, rebaptisé « Silent Sam »  aux USA pendant les années trente, Adamson, est un vieux de la vielle de la bande dessinée.

    Son créateur est le dessinateur suédois Oscar Jacobsson, né à Göteborg le 7 novembre 1889. Il se mit à la satire politique, puis au dessin humoristique. Ses premiers dessins paraissent dans « Songags Niss » en 1917.

    En 1920, à la demande du rédacteur en chef d’un hebdomadaire suédois, il crée Adamson, ce « fils d’Adam », qui incarne si plaisamment le commun des mortels par ses faiblesses, sa bonne volonté mal récompensée, ses malchances, les éternels petits embarras quotidiens. Chacun se retrouve dans ce personnage, qui jure et rejure de ne plus boire ou de ne plus fumer pour se retrouver à la dernière image la bouteille à la main et le cigare au bec.

    A la disparition de Jacobsson en 1945, le personnage est repris par un danois « Viggo Ludvigsen » qui va continuer à faire vivre le personnage jusqu’en 1965 mais avec la particularité de ne jamais signer son dessin.

    Il faut lire Adamson comme on regarde des photos. Chaque dessin représente un moment bien défini, et le talent de l’auteur en produit une courte histoire dont l’image est aussi vivante qu’un film.

    Je suis vraiment fier que la collection BDtresor puisse publier ses planches dans cet ouvrage.

    Acheter :

    Laisser un commentaire