BD : All Watcher T4 La spirale McParnell

Les critiques BD
  • Mutti & Desberg
  • Le Lombard ©

  • Voilà des mois que Larry B. Max cherche All Watcher. Celui qu\’on surnomme le trou noir financier, Black Hole. A savoir, une personne qui profite de l’argent qui disparaît tous les jours de l’économie officielle. Cette fois, l’oligarque russe exilé, Abraham Romanovitch est le suspect privilégié ainsi que James Mc Parnell, président de la plus grande firme privée de sécurité. Bizarrement, ces deux hommes travaillent ensemble. L’un des deux pourrait être Black Hole… Le scénariste ose commencer son histoire par la scène finale où tous les suspects possibles sont rassemblés. Mais, le mystère va en s’épaississant. Et, cette fois, le filet semble se resserrer autour d’All Watcher. Desberg a convié ici tous les personnages des épisodes précédents. Ce qui nous vaut de multiples actions simultanées qui sont autant de rebondissements. Le scénariste centre son histoire sur le russe exilé et les activités de Mc Parnell. Par ailleurs, il fait monter le suspense d’une façon magistrale. Comme dans un roman d’Agatha Christie, le lecteur se surprend à faire mille suppositions concernant le coupable final. On se trouve à mi-chemin du récit puisque cette série parallèle comprendra sept albums. Et, on reste un peu sur sa faim. Graphiquement, cet album paraît un peu moins réussi que les précédents car les traits des personnages semblent un peu figés.

    Un thriller financier qui n’en finit pas de nous surprendre et ouvre la porte au jeu passionnant des suppositions.

    Acheter :

    Laisser un commentaire