BD : Alter Ego – Park

Les critiques BD
  • Renders Lapière Reynès Benéteau Erbetta
  • Dupuis ©

  • Un Coréen de 25 ans, Park, prend du bon temps dans une résidence luxueuse située dans le Bermudes. Il est accompagné de trois personnes parmi lesquelles se trouve Zelia. Deux couples qui filent le parfait amour. Paradisiaque ! Et, une équipe de serviteurs pour les dorloter. Mais, Park a soudain des hallucinations, des souvenirs d’une autre existence. Il voit sous l’eau une pêcheuse de perles. Puis, une petite fille. Un mariage. Un bébé. Une violente bagarre… Pierre-Paul Renders a créé la série Alter Ego comme un puzzle narratif. Il assure le scénario avec Denis Lapière. Avec Park, le lecteur se trouve sans le savoir au cœur de l’intrigue. Cet album peut se lire comme un one-shot avec des flashs back époustouflants. De nos jours, il naît sur la terre quatre bébés par seconde en moyenne. A partir de là, dans cette fiction, des scientifiques font une découverte qui peut révolutionner l’histoire de l’humanité. Encore faut-il qu’elle soit dans de bonnes mains car elle peut avoir une portée sans précédent…Park est un des épisodes les plus limpides car il décortique la trajectoire d’une de ces âmes sœurs et le parcours héroïque d’un de ces cobayes. A la moitié de l’album, le rythme s’accélère. Les rebondissements se multiplient et les auteurs donnent des réponses. Le dénouement est renversant. Mathieu Reynès établit le storyboard et réalise des personnages attachants.

    Une réussite si totale qu’on se demande comment on va vivre en attendant les deux derniers épisodes… A découvrir d’urgence !

    ?>