BD : Animal\’z

Les critiques BD
  • Bilal
  • Casterman ©

  • Dans un futur proche, notre planète est victime d\’un coup de sang, un dérèglement climatique brutal et généralisé qui a provoqué des catastrophes naturelles hors normes. L\’individu lutte pour sa survie. Certains endroits, les Eldorados, sont préservés et deviennent une terre promise. Pour y parvenir, il ne reste plus que la mer que les privilégiés vont emprunter par certains passages comme le détroit D17. Avec son vieux navire, Lester Outside se fraie un chemin dans les eaux glacées. Soudainement, il entre en collision avec le bateau de Frank Bacon, une créature hybride mi-homme, mi-dauphin. Plus loin et plus tard, Ferdinand Owles, créateur des hybrides, sa femme Louise et sa fille Kim, arrivent juste à temps pour sauver Frank, promis à servir de repas à une famille de cannibales. Dans la neige et la glace, commence alors pour tous ces survivants la longue marche vers l\’Eldorado. Dans ce one-shot superbe de cent pages, Enki Bilal se préoccupe de l\’avenir de l\’homme et de sa planète. Il imagine le pire: la terre est dévastée à cause d\’un changement climatique. Dans cet environnement, le salut semble venir de la symbiose avec les éléments marins. L\’homme est venu de la mer et survivra grâce aux mutations génétiques qui feront de lui un animal marin. Animal\’z peut être interprété comme de la science-fiction, mais, c\’est surtout une vision lucide de l\’avenir d\’un monde traversé par des catastrophes écologiques causé par la folie des hommes. Par ailleurs, ici, la mer, les dauphins, les baleines font figures de symboles d\’une allégorie qui traduit l\’idée qu\’il faut préserver à tout prix le monde marin. Graphiquement, l\’auteur a laissé tomber la peinture pour travailler au crayon noir et aux pastels gras sur un papier légèrement gris. Les couleurs bleutées et argentées rehaussent l\’ensemble et mettent en valeur les personnages et les situations.

    Un cri d\’alarme  teinté d\’une lueur d\’espoir qui devrait interpeller tous les lecteurs qui croient encore dans la bonté des humains…

    Acheter :

    Laisser un commentaire