BD : Aromm T2 Coeur de Steppe

Les critiques BD
  • Pellejero Zentner
  • Casterman ©

  • En un âge incertain, les barbares dévastent les villes naissantes d’Asie Centrale. Les nomades tout-puissants sèment la mort entre les hommes et avouent leur faiblesse devant les esprits de la Steppe. Talïz et Sétaq, deux grands chefs de guerre, se disputent une belle femme. C’est Talïz qui l’emporte. De cette union naît Aromm. A la mort de Talïz, la mère implore l’aide de Sétaq. Il l’envoie mourir sur le lac salé. A partir de cet instant, Aromm décide de tuer Sétaq. Il est élevé avec son fils, Nilb et subit des rites d’initiation. En guerre, avec le Roi Burno, Talïz revient (!) avec une femme superbe, Vinati, épouse de Burno en garantie de paix. Nilb part avec Vinati. Sétaq tue Burno et envoie Aromm retrouver les deux amants. Aroom revient avec leur enfant. Il est temps pour lui de se venger et de tuer Sétaq… Le scénariste Jorge Zentner livre ici une superbe histoire pleine de force et de puissance. C’est le récit d’une vengeance en même temps qu’une quête initiatique. C’est aussi une rivalité qui se joue, un affrontement, un désir de se faire reconnaître par le père, un conflit de générations. Parfaitement construit le scénario utilise des scènes oniriques de toute beauté. Il y a une recherche documentaire certaine. Le découpage est bien rythmé. Le dessinateur Ruben Pellejero utilise des cases panoramiques somptueuses en couleurs directes. Les décors sont époustouflants. Les personnages paraissent taillés dans le granit.

     

    Un chef d’œuvre à découvrir absolument qui ravira les amateurs de bandes dessinées…

     

    ?>