BD : Au royaume des aveugles T1 Les invisibles

Les critiques BD
  • Salsedo Jouvray
  • Le Lombard ©

  • 2060. Londres. Laurette, 19 ans, a de bonnes relations avec son frère Adil. Mais, son père, un ancien flic à la retraite, nourrit des inquiétudes pour elle. Cela crée des tensions dans la famille. Son père n’aime pas les gens qu’elle fréquente. Et, puis Adil ne la surveille pas comme son père le voudrait. Et, son père, il n’a pas tort de se méfier. Depuis un certain temps, Laurette fait partie d’une cellule terroriste qui prépare un attentat… Le scénariste Olivier Jouvray a lu 1984 de Georges Orwell. Ce roman futuriste anglais montrait les dérives du régime totalitaire. Dans la réalité, on n’en n’est pas loin ! Et, le citoyen accepte d’être fiché. Jouvray dénonce à son tour les excès du régime totalitaire. Il a choisi de placer l’action à Londres ( !) en 2060… Malheureusement, nous n’en saurons pas plus sur les droits bafoués dans ce premier épisode. L’intrigue montre seulement la détresse d’une famille dont l’un des membres a versé dans le terrorisme. Sa récupération par un autre groupe terroriste. Les personnages sont très typés. Le père, sage mais bourru et le frère qui pète les plombs. Laurette en victime. Le dénouement est complètement déjanté et l’histoire ne manque pas de rebondissements. Graphiquement, le dessinateur Frédérik Salsedo nous gratifie de tronches pas possibles. Il restitue à merveille l’ambiance glauque. Les décors sont sommaires mais bien faits. Les couleurs de Greg Salsedo ajoutent au suspense.
    On attend la suite avec une certaine impatience…

    ?>