BD : belle la vie, tome 1 : Mémoires brûlées

Les critiques BD
  • Janhel et Jean-Michel PONZIO
  • Vents d\'Ouest

  • Le quartier du Mistral à Marseille est un vrai petit village, tout le monde s’y connaît et vit en harmonie, toutes origines sociales et culturelles mêlées. Depuis dix jours, un incendie ravage les hauteurs de Marseille mais, le 21 juin, c’est la Fête de la musique. Le Mistral, le bar du quartier va fermer pour un concert réservé aux amis. Un bonheur simple et tranquille quand le drame va faire se croiser trois destins, trois mondes que rien n’aurait du réunir…

    La déferlante « Plus belle la vie » n’est pas tarie. Après le feuilleton télé qui, depuis 2004, draine plus de six millions de spectateurs chaque soir, il y a eu le jeu vidéo. Voici maintenant venir la déclinaison BD. Un mot d’ordre, fidélité aux origines avec de l’action et du suspense. Un regret pourtant, ici, les personnages n’ont pas \ »l’assent\ » !   

    Acheter :

    Laisser un commentaire