BD : Blake et Mortimer Le serment des Cinq Lords

Les critiques BD
  • Juillard Sente
  • Dargaud ©

  • 1919. Angleterre. Gare de Reading. Thomas Edward Lawrence (Lawrence d’Arabie) attend un train sans se rendre compte qu’on lui vole sa valise. Paniqué, il sort de la gare pour se retrouver menacé par trois individus armés qui le font monter dans une voiture. Il se retrouve avec le lieutenant Alister Lawless qui mène un combat contre la subversion communiste au sein de l’armée britannique… Le scénariste Yves Sente nous livre ici son cinquième Blake et Mortimer avec un scénario toujours fidèle à l’esprit d’Edgar P. Jacobs. L’enquête de nos deux héros forme un roman policier, un polar, mené dans les règles de l’art. Il imagine une double intrigue qui n’en fait qu’une et qui passionne le lecteur. Sente a choisi d’approfondir le passé de Blake en remontant à sa première mission au contre-espionnage. Une mission qui le marquera à jamais parce qu’elle concerne un de ses modèles de jeunesse, Lawrence, et un serment lié à celui-ci qu’il partage avec quatre amis. Seul bémol, mais de taille : Blake et Mortimer ne sont vraiment pas à la hauteur de leur réputation. Ils ont toujours un temps de retard sur leurs ennemis… Graphiquement, André Juillard livre une partition impeccable. Son trait élégant, fin, précis trace des personnages bien typés et des Blake et Mortimer fidèles à Jacobs. C’est la fameuse ligne claire. Décors, voitures d’époques sont minutieusement rendus. Les couleurs ajoutent aux atmosphères et au suspense.
    Un excellent polar qui ravira les fans de Jacobs et séduira les autres…

    ?>