BD : Blake et Mortimer T20 La malédiction des trente deniers La porte d’Orphée

Les critiques BD
  • Aubin Schréder Van Hamme
  • Dargaud ©

  • Péloponnèse. Un berger fait une découverte archéologique sans précédent dans une crypte: les manuscrits de Nicodemus (qui attestent que Judas  ne se serait pas suicidé après avoir vendu Jésus) et un coffre contenant un des trente deniers que l’Iscariote avait reçu pour sa trahison. Cette trouvaille va intéresser Mortimer invité  en Grèce par le docteur Markopoulos qui attribue un pouvoir maléfique et destructeur au denier trouvé… Jean Van Hamme signe à nouveau un scénario riche en rebondissements d’une aventure des héros d’Edgar P. Jacobs. Il a choisi un thème propre à enflammer les imaginations: à l’instar de la quête du Saint-Graal et de l’Arche d’Alliance, ce qu’il est advenu de Judas et de ses deniers demeure un mystère insoluble et insondable. On est forcé de constater dans ce scénario de parfaites adéquations avec l’esprit jacobsien. Aventure, suspense, mystères et fantastique sont au menu. Mais, le scénario reste passionnant et extrêmement bien documenté avec un soupçon de charme féminin. Van Hamme se sert de tous les mythes : le juif errant, la thèse véridique de Judas, la mythologie grecque de l’Achéron. Le tout saupoudré de mystique. Avec sa ligne claire, le dessinateur Antoine Aubin a parfaitement épousé le style de Jacobs avec sa mise en scène cinématographique, son souci du détail et son réalisme.

     

    Une des meilleures aventures de Blake et Mortimer, avec un final éblouissant, qui passionnera tous les lecteurs …

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire