Image du post 755

BD : Bloche T21 Déni de fuite

Les critiques BD
  • Dodier
  • Dupuis ©

  • Paris. De nos jours. En arrivant à son bureau, le détective privé, Jérôme K. Jérôme Bloche, retrouve sur le palier Caroline, la petite fille de son voisin. Elle prétend avoir été abandonnée par son papa. Il la confie à Madame Zelda, son amie qui est voyante, et contacte les grands-parents de l’enfant. Bien vite, il découvre que le père de la fillette a été renversé par un chauffard qui a pris la fuite. Son ami épicier, Burhan  Seif el Din l’engage pour retrouver le coupable du délit. Pour cette vingt-et-unième enquête, Dodier part d’un fait divers courant, une enfant abandonnée suite à un délit de fuite. On se prend de suite au jeu qui consiste à trouver avant Jérôme et avant la fin, l’identité du criminel. Pour corser l’histoire, Dodier nous concocte un petit chantage pas piqué des vers. Et, le charme opère avec ces personnages familiers dans Paris, qui vole, par moments, la vedette à Jérôme. On a même l’impression que l’auteur a mis en scène un récit parfaitement réaliste dont la principale qualité est qu’il pourrait nous arriver un jour. Dodier nous montre à chaque fois de nouveaux aspects du caractère de Jérôme. Ici, il aime jouer avec les enfants et se révèle un piètre cuisinier. Avec son trait clair, élégant, précis et réaliste, Dodier parvient à nous enchanter grâce à une savoureuse galerie de protagonistes et une reproduction fidèle et envoûtante de Paris.

    Une enquête passionnante qui devrait décourager ceux qui ont envie de commettre un délit de fuite…

    Acheter :

    Laisser un commentaire