Bd : Bob Morane T44 Les berges du temps

Les critiques BD
  • Vernes & Coria
  • Le Lombard ©

  • Le professeur Saint-Loup s’est fait rejeter par tous les gouvernements de la terre ou presque. Il n’a trouvé une oreille attentive qu’auprès du dictateur du Soudan. Il faut dire que son projet de création est des plus farfelus mais aussi suffisamment inquiétante pour que la France envoie ses meilleurs agents afin d’espionner le centre de recherche. Mais les deux agents se font capturer et c’est une équipe de sauvetage constitué de Bob Morane et Bill Ballantine qui arrive dans un pays dévasté par les guerres et les famines à répétition. Ils découvrent rapidement que la machine de Saint-Loup crée une porte qui mène sur un univers en cinq dimensions où il est bien difficile d’en sortir.

     

    Ce nouvel album de Bob Morane est vraiment Hors Norme. Il n’est pas question d’espionnage ni d’enquête mais plus d’une aventure dans un monde irréel, fantastique mais surtout dangereux. C’est pour cela que certains amateurs de la série peuvent être déçus par Les bergers du temps. Bien loin d’être mauvais le scénario n’a rien d’extraordinaire ni de bien nouveau dans le monde du SF. Pourtant c’est un album à découvrir pour les dessins du talentueux dessinateur Coria qui a su mettre en image la chaleur du désert de l’Afrique noire. Du très grand Art.

    Je note une anomalie dans l’histoire. Je sais on vas dire que je titille l’image mais quand même. Au début de l’histoire nos deux héros arrivent avec un pneumatique sans moteur visible ni possible. A la fin de l’histoire le même pneumatique possède un moteur qui leur permet de s’enfuir plus rapidement. Qui se trompe ?

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire