BD : Bulles & Nacelle

Les critiques BD
  • Dillies
  • Dargaud ©

  • Charlie, la souris, aime gratter sa guitare en écoutant Django Reinhardt. Ecrivain en panne d\’inspiration, il souffre de solitude. Jusqu\’au moment où un petit oiseau bleu, Monsieur Solitude, vient lui rendre visite. Lorsque Charlie se retrouve dans une nacelle de la grande roue et manque de tomber, c\’est son nouvel ami qui le sauve et lui fait comprendre qu\’il passe à côté de la vie dans l\’angoisse et la peur. Mais, Charlie est perdu dans ses rêves d\’enfant. Quand son ami se retrouve inanimé sur le plancher, il court chez le docteur, une belle dame-souris. Au lieu de succomber aux charmes de ce médecin, il ne pense qu\’à son ami… Charlie, cela peut être chacun de nous quand nous avons du mal à supporter la solitude. Car au fond, nous sommes désespérement seuls et nous passons notre vie à essayer de l\’oublier au contact des autres. Par petites touches, Renaud Dillies installe une ambiance faite à la fois de petites joies, de tristesse et de mélancolie. Si la chanson évoque volontiers ce thème, on parle peu de solitude dans la BD. Dillies nous propose un voyage onirique tendre et subtil où l\’amour des autres devient la solution à un problème vieux comme le monde. Voilà un récit où musique et écriture sont des moyens de partager de précieux moments qui ne reviendront jamais. Le graphisme de toute beauté ose des cadrages qui collent parfaitement avec la fragilité des personnages.

    Un bijou de poésie réalisé avec finesse…

    Acheter :

    Laisser un commentaire