BD : Cassio T6 L’appel de la souffrance

Les critiques BD
  • Reculé Desberg
  • Le Lombard ©

  • Avant sa mort, Cassio était devenu le médecin de l’empereur. Ce qui lui a attiré de nouveaux ennemis. Devenue putain, Antinoé retrouve Reptah qui cherche Cassio. Tous les jours, il va au palais s’occuper de l’empereur. Dans l’ombre se trame un complot pour mettre à la place de l’ancien empereur un homme prônant un dieu unique… Le scénariste Stephen Desberg a consacré un cycle de quatre albums pour dévoiler l’identité des assassins. Avec ce nouveau cycle, un diptyque, il entend mettre à jour les motivations des conjurés. Et, c’est la belle Antinoé qui livre à un Cassio désabusé le secret de ses turpitudes. Desberg utilise à l’envi les flashs back pour montrer que le mystère existe dans la Rome antique et persiste de nos jours. Toutefois, Desberg ne livre pas les motivations des autres conjurés. Ce qui est réellement en question, c’est un empire au dieu unique et l’avènement du christianisme. Desberg met aussi en avant le pouvoir mystérieux des poudres de Cassio convoitée par ses pairs et, 2000 ans après, par des individus peu recommandables. Ce qui est en jeu, c’est tout bonnement l’immortalité. Le dessinateur Henri Reculé nous gratifie d’un découpage très efficace permettant de sauter facilement du présent au passé. Son trait réaliste et précis nous fait revivre de façon fidèle l’époque de la Rome antique et n’a aucune peine à dépeindre le monde moderne.
    Un thriller antique passionnant qui ne s’essouffle pas. A ne pas manquer…

    ?>