BD : Climax T4 Gakona

Les critiques BD
  • Alaska & Brahy &C orbeyran & Braquelaire
  • Dargaud ©

  • L\’agence Imago Mundi doit accomplir une mission scientifique sur le sol canadien, mais quelqu’un met tout en oeuvre pour l\’en empêcher. Rapidement, les soupçons se portent sur la compagnie pétrolière EGGO. Loïc Mellionnec, le physicien de l’agence, découvre une autre piste: la station militaire américaine HAARP.  Près de son implantation, sept orques viennent s’échouer sur le rivage pour y mourir. Et, si HAARP avait une activité peu recommandable ? Loïc décide d’aller voir sur place. Sa démarche provoque des remous jusqu’au Pentagone ! La station d’énergie semble dissimuler sa puissance. Mais à quelle fin ? Eric Corbeyran et Achille Braquelaire proposent ici la fin de la série Climax. L’épisode Gakona Alaska rassemble tous les éléments de l’intrigue pour culminer vers un dénouement plein de surprises. La conspiration dont l\’agence est victime  touche des points sensibles comme le réchauffement climatique et l’usage illégal d’ondes. Les scénaristes privilégient l’action avec d’extraordinaires scènes de poursuite. Mais, l’enquête en cours ne néglige pas non plus de longues explications scientifiques tandis que les préoccupations écologiques des auteurs continuent à être présentes. De rebondissements en coups de théâtre, le scénario alimente le mystère et le suspense. Le  graphisme de Luc Brahy s\’adapte parfaitement aux longues courses dans la neige et son trait expressif restitue à merveille les émotions des personnages.

    On n\’est pas déçu par le dénouement surprenant de cette longue histoire palpitante.

    Acheter :

    Laisser un commentaire