BD : Cyclopes T4 Le guerrier

Les critiques BD
  • Meyere Matz
  • Casterman ©

  • Amérique Latine, années 2050. Dans le groupe des combattants de Multicorps qui entourent Douglas, devenu une vedette des médias, les doutes et les questions commencent à s’exprimer. En désobéissant aux ordres de la direction militaire de Multicorps, le capitaine Douglas Pistoia et ses hommes, les Cyclopes, sont entrés en rébellion ouverte contre l’organisation qui les emploie. Un groupe spécial de vétérans est envoyé sur leurs traces, afin de les supprimer et ainsi empêcher qu’ils dévoilent les opérations secrètes et sanglantes menées par Multicorps en Amérique latine. Retransmise sur les écrans du monde entier, la traque des Cyclopes par les vétérans pulvérise en effet tous les records d’audience antérieurs… Le scénario de Matz a des résonances avec l’actualité. Le thème de la privatisation de la guerre n’est pas nouveau sinon qu’ici les missions privées sont mandatées par l’ONU. On y trouve enfin un écho vraisemblable consistant à faire le lien entre les événements de l’intrigue et la solution actuelle aux conflits internationaux. La médiatisation vue par Matz est à peine plus grande que dans la réalité : goût du sang, sensations fortes, audimat, record d’audience sont là pour faire de l’argent comme dans notre réalité ! Mais, cette fois, les Cyclopes se rebellent et  le  dénouement est stupéfiant… La série a débuté avec Jacamon au crayon. De Meyere lui a succédé et se montre à la hauteur.

    La fin d’un cycle qui mérite cent fois le détour…

     

    ?>