BD : Dieux a les boules T1

Les critiques BD
  • Steven Lejeune
  • Ankama ©

  • Dieux a les boules, et on la comprend. Oui j\’utilise bien un féminin, car Dieux qui vit parmi les humains a choisi l\’apparence d\’une jeune et belle femme. Mais il ne s\’agit pas d\’un Dieu de bonté comme on voudrait nous le faire croire. C\’est un Dieux qui aime jouer avec les malheurs des humains, jouer avec les circonstances pour les aider à mourir. Par exemple en profitant de l’explosion d’une chambre pour faire tomber une enseigne qui va décapiter un passant ! Mais une surprise attend Dieux.

    Au moment où elle s\’apprête à nouveau à jouer avec le destin pour mettre fin à une vie, un homme de taille gigantesque s\’approche d\’elle en lui disant que ce n\’est pas bien de tuer et la seconde d’après il lui assène une droite qui l’envoie au tapis. Son réveil n\’en est pas moins effroyable. De belle femme elle est devenue une vieillarde au visage

    horriblement laid, et le pire ne fait que de commencer. Elle découvre des sensations totalement inédites : elle a faim. Puis d’un coup, elle comprend : de Dieux elle est devenue humaine et donc mortelle. De quoi mettre les boules à l’ex-déesse.

    L\’idée de base du scénario est simple, Dieux qui n\’aime pas les hommes se voit devenir elle-même un de ceux qu\’elle déteste. Le pourquoi du comment n\’est pas encore à l’ordre du jour : l\’auteur Steven Lejeune propose aux lecteurs de choisir eux-mêmes la suite de l\’histoire via le site www.dieuxalesboules.com , qui devrait rapidement être mis en ligne.

    Saluons en tout cas une nouvelle réussite graphique à ajouter à la collection de l’éditeur Ankama.

    Acheter :

    Laisser un commentaire