BD : Djinn T9 Le roi gorille

Les critiques BD
  • Mirallès Dufaux
  • Dargaud ©

  • Djinn raconte l’histoire palpitante de deux femmes: Kim Nelson et Jade, son aïeule, favorite d’un harem. Kim retrouve en Turquie puis en Afrique les traces de Jade devenue la déesse africaine Anaktu. Elle convoite  la fabuleuse perle noire dont son ancêtre s’est servie pour asseoir son pouvoir et acquérir un fabuleux trésor. Le roi gorille clôture le cycle africain. Atteinte de langueur, Jade négocie la paix entre blancs et tribus noires avant de se donner au légendaire roi gorille pour assurer la descendance de son peuple. Aveugle, Kim retrouve la fameuse perle noire désirée à présent par un oracle pour rendre sa gloire d\’antan aux guerriers africains. Sans y toucher, Jean Dufaux crée ici une oeuvre exacerbée, empreinte de violence et de passion. Magie noire, sorcellerie, fantastique, mystère et exotisme forment l’ossature d’un scénario à rebondissements imprégné des légendes africaines. Même si le terme djinn reste une énigme et si le lecteur n’échappe pas à l’obligation inhérente à la série de relire les albums précédents, Djinn récolte un succès public incontestable. Le roi gorille prolonge la jouissance et l\’exaltation déjà ressentie pendant la lecture des autres épisodes de cette saga passionnante. Avec son graphisme superbe et somptueux, ses  délicieux portraits de femmes, son trait sensuel teinté d’érotisme, Ana Mirallès fait de Djinn un authentique joyau aux couleurs superbes.

    On succombe au charme envoûtant d\’une quête magique  qui procure un frisson exquis…

    Acheter :

    Laisser un commentaire