BD : Dolor

Les critiques BD
  • Philippe Paringaux et Catel
  • Casterman ©

  • Journaliste pour une radio, Dolorès, Dolor pour les amis, croque la vie par tous les bouts. Tous lui reconnaissent un caractère fort mais elle tait une blessure secrète. Alors qu’elle était encore enfant, elle et sa mère ont été abandonnées par Paco, son père. Par réaction, pour se protéger, Dolor rejeta ce père absent. Et puis un jour à l’enterrement de ce père étranger, une femme (une maîtresse ?) lui remit une enveloppe avec des photos et un journal intime. Dolor allait-elle découvrir qui était Paco et le pourquoi de cet abandon ?

    Menée à la façon d’un polar, cette intrigue mêle la réalité historique à la pure fiction. On y retrouve la grandeur et la déchéance de Mireille Balin, fascinante femme fatale du cinéma d’avant-guerre, ce fut l’une de ces reines éphémères au destin foudroyé par de mauvais choix. Cet album offre un superbe portrait de femme en pleine gloire lors des années folles à la déchéance et la collaboration avec l’ennemi. Dolor, c’est l’occasion de découvrir un livre où les sentiments sont dits sans mièvrerie. Un livre adulte.   

    Acheter :

    Laisser un commentaire