BD : Dolor

Les critiques BD
  • Catel & Paringaux
  • Casterman ©

  • Dolores Serrat, surnommée Dolor, 38 ans est une journaliste de radio qui n’a pas peur de s’affirmer. Elle a une vie amoureuse très libre, sans attaches. Mais, elle cache une terrible blessure. Enfant, son père l’a quitté, elle et sa mère, sans explications. Elle n’a jamais compris et en souffre toujours. Or, voilà que Paco refait surface: mort. A l’issue de l’enterrement, Dolor reçoit d’une femme mystérieuse une enveloppe contenant plusieurs documents: des photos et un journal intime… Le scénariste Philippe Paringuaux mêle habilement fiction et réalité. La réalité, c\’est Mireille Balin, une actrice rendue célèbre par Pépé le Moko avec Jean Gabin et Gueule d\’amour. La fiction, c\’est Dolor. Dolor pour douleur, amour et haine. Dolor, c\’est l\’histoire d\’un terrible secret de famille qui pèse toujours lourdement sur les épaules d\’une jeune fille meurtrie. Cet album se lit comme le journal intime de son père qui contient de terribles révélations. Elles seront le dénouement déchirant d\’une histoire de fêlures, de vie manquée, d\’espoirs déçus. Au fil des pages, Dolor se décompose. Elle apprend que son père a épousé sa mère par dépit alors qu\’il en aimait une autre. Il n\’a pas supporté de vivre dans le mensonge et a préféré s\’en aller. Graphiquement, Catel Muller surprend par ses personnages pleins de caractère, par un découpage rigoureux et quelques similitudes avec Loustal.

    Une enquête fascinante qui débouche sur un effroyable secret…

    Acheter :

    Laisser un commentaire