BD : Elza saison 3 : Les garçons et moi

Les critiques BD
  • Didier Lévy & Catherine Meurisse
  • Sarbacane ©

  • Elza est une pré-ado d’aujourd’hui. Elle croque la vie avec appétit et ses réparties sont féroces. Elle a toutes les ambitions et les impatiences de la jeunesse : « Je suis sûre que je vais avoir une vie fabuleuse… un destin extraordinaire… Mais ce serait bien que ça ne commence pas trop tard ». Comme beaucoup de  gamines délurées de son âge, elle pense aux garçons. Elle y pense un peu… Elle y pense beaucoup… Elle y pense avec passion même si, naturellement, elle ne croit plus au Prince Charmant, celui-ci est libre de lui prouver son existence. Au fait, s’il lit ces lignes, les cours d’Elza se terminent à 17heures…

    Petit ouvrage sympa, cet album met en scène une gamine d’aujourd’hui, sorte de Mafalda qui ne ferait pas de politique. Tout à la fois tendre et féroce cette succession de gags séduira les plus jeunes en ayant pour les autres comme un parfum de madeleine.

    Acheter :

    Laisser un commentaire