BD : Fly blues

Les critiques BD
  • Carlos Sampayo et Oscar Zarate
  • Futuropolis ©

  • Kenny Meadows, un grand trompettiste de jazz, prend le car à Barcelone pour aller enregistrer \ »Fly Blues\ », un morceau composé par Patrick Reggiani, un jeune musicien français. En cours de route, le car s’arrête pour faire le plein, autorisant un arrêt pipi aux voyageurs. Profitant de l’occasion, Meadows file aux toilettes où il va rencontrer son destin ! Le gang qui va l’assassiner filmera la scène pour la vendre sur internet…

    Un récit d’aujourd’hui, âpre et violent qui colle à l’actualité, les scènes de violences filmées et mises sur internet existent mais ne sont pas (encore) monnayées.

    Cependant la violence brute n’est pas la seule composante de l’histoire. La musique tient une grande place, de même que l’amour. Si, très classiquement, l’amour est trahi, le récit est malgré tout emprunt d’une certaine tendresse. Au final un livre de notre temps où l’acte gratuit s’oppose à l’argent. Un récit dense et fort sur lequel plane un nuage de mouches zinzinnantes.

    Fidèle à sa ligne éditoriale, l’éditeur nous offre, une fois encore, un ouvrage exigeant qui sort des sentiers battus. Cette politique de recherche et de qualité, souvent axée sur des auteurs parfois mal connus dont le graphisme est souvent éloigné de \ »la ligne claire\ » est elle commercialement viable à long terme ? L’avenir le dira…

    Acheter :

    Laisser un commentaire