BD : Freak Angels Volume 3

Les critiques BD
  • Duffield Ellis
  • Le Lombard ©

  • Il y a 23 ans, en Angleterre, douze enfants naquirent exactement au même moment. Il y six ans, ce fut la fin du monde. Mais, il y eut des survivants. Les douze devinrent les Freak Angels et se chargèrent de protéger une petite communauté à Whitechapel. C’est alors qu’un corps mutilé est découvert par Kaitlin. Puis, Luke, un des douze, use de son pouvoir pour violer une femme… Ce qui fait la particularité de cette BD, c’est d’être un comics prépublié sur le net. Le scénariste Warren Ellis a fait des comics son terrain de prédilection. Il livre ici le troisième volet d’une histoire située dans un futur après l’apocalypse. Ce troisième opus fait la part belle aux scènes d’action. Suspense et rebondissements jalonnent le récit. Il a fallu aussi à Ellis le talent pour approfondir la psychologie des personnages qui sont fort nombreux. Au meurtre se greffe une affaire de viol sordide. Par ailleurs, il y a gros à parier qu’on se trouve face à un tueur en série. Si Ellis emploie le truchement des superpouvoirs, c’est pour mieux nous parler de la nature humaine dans ce qu’elle a de plus viscéral, de plus beau et de plus sale ! Le dessinateur Paul Duffield travaille avec un découpage de trois ou quatre cases par planches se rapprochant ainsi du manga. Ce qui facilite la lecture. Son trait fin, laissant toute latitude à ses somptueuses couleurs, ouvre des espaces dans lesquels s’engouffre volontiers le temps qui passe, dans sa dimension la plus quotidienne.

     

    Pour les fans de science-fiction et de fantastique…

     

    ?>