BD : Freddy Les griffes de la nuit

Les critiques BD
  • chuck Dixon & Kevin West
  • Panani Comics

  • Sous ses airs de bourgade paisible, Springwood cache un véritable monstre : Freddy Krueger, un sadique qui assassine les enfants dans leur sommeil. La famille Arnstrum vient à peine d’emménager dans un quartier riche de la ville et n’a aucune idée de ce qui l’attend. Pourtant, la veille de leur arrivée, une jeune lycéenne a été victime des \ »griffes de la nuit\ ». Bientôt, Jade et son frère Brad Arnstrum font, comme tous les adolescents de Springwood, des cauchemars où ils sont persécutés par un homme défiguré aux doigts tranchants. Mais les blessures infligées pendant leur sommeil par Freddy n’ont rien d’un rêve. Même ville, autre drame : Miles Lowry, un des intellos du lycée de Springwood, est retrouvé découpé en petits morceaux dans sa chambre. Sa bande est morte de trouille : et si Freddy Krueger avait décidé de décimer un par un les élèves modèles du bahut ? Blaine, Willie, Sandu, Hudson, Felicity vont allier leur intelligence pour affronter la créature de la nuit, même s\’il faut pour cela invoquer un démon aztèque.

    On connaissait les films de super-héros adaptés de comics, voici les comics inspirés d’horror-movies. C’est tout logiquement que « Freddy, les griffes de la nuit » se retrouve en première ligne. Tous les ingrédients phares de la célèbre série de Wes Craven sont repris : les grimaces et les comptines glaçantes de Freddy Krueger, et bien sûr des morts sanguinolentes en rafales. Mais contrairement au film, le comics ne réussit pas vraiment à nous coller la frousse. Souvent, les apparitions de Freddy sont attendues. Dans la première histoire, passée l’angoisse des premières pages, c’est une guerre façon Prédator qui s’engage contre le psychopathe tueur d’enfants. Dans la deuxième, on verse carrément dans l’exotisme, la fin de l’aventure se déroulant dans un temple aztèque. Au final, « Freddy : Les griffes de la nuit », sans transcender les films, vaut quand même qu\’on s\’y arrête pour les deux ou trois surprises croustillantes qu\’il nous réserve.

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire