BD : Happy Girls

Les critiques BD
  • Zep
  • Delcourt ©

  • Robert est un adolescent obsédé par les filles (et par le sexe). Les brunes, les blondes, celles qui sont enrobées ou celles qui le sont moins. Il les étudie davantage que ses matières scolaires. Il est prêt à tout pour les draguer. Hélas, rien ne marche. Il faut dire que ce n’est pas un apollon. Il a un duvet en guise de moustache. Et, aucun de ses plans ne marchent ! Quand Monica l’invite au resto, elle oublie de lui dire qu’elle a un ami jaloux. Et, ce dernier l’envoie à l’hôpital… Quand il regarde un film porno avec ses copains, c’est sur une chaîne cryptée ! Il est amoureux de Catherine et demande à Serge de lui parler en sa faveur. Serge emballe la fille ! Avec Laure, il a tout fait pour l’avoir : la kermesse, la gym, le tricot… Et, c’est un autre qui en profite ! Mais, il finit par connaître la première fois. Avec un boudin ! Happy Girls est une réédition de l’album de Zep Les filles électriques paru en 1997 chez Dupuis. Zep se lâche complètement. Il connaît les ados sur le bout des doigts. Les gags désopilants font mouche. On se prend d’affection pour Robert. Les mystères que cachent les filles à cet âge tournent la tête de son héros. Zep a le don pour conclure son gag par une bonne chute. On sent que ces histoires sont autobiographiques. Avec son style gros nez, il trace des personnages attachants tandis que les décors sont réduits au minimum.

     

    Il n’est pas trop tard pour découvrir ou redécouvrir les mésaventures amoureuses de Robert. Lancez-vous !

     

    ?>