BD : Happy Rock

Les critiques BD
  • Zep
  • Delcourt ©

  • Ce sont les souvenirs d’un jeune rockeur à l’époque où il était ado. Il ne manquait pas un concert de Joe Cocker surtout parce qu’il était accompagné de jolies choristes ! Il ne ratait pas les Rolling Stones qui se produisait devait une foule en délire… U2, Henri Dès. Et, puis surtout le rêve avec Janet Jackson qu’il déshabillait des yeux, alors que son voisin louait sa voix ! Pour un concert de Bruce Springsteen, il était prêt à faire n’importe quoi, même à se faire passer pour handicapé ! Mais, en transes, il se lève, se fait sortir par les videurs et se fait casser la gueule… Il avait aussi un super truc pour voir le concert au premier rang. Il faisait semblant d’amener six bières à ses copains. Puis, il les vidait et devait quitter le spectacle à toute allure pour pisser… Happy Rock est une réédition de l’album de Zep L’enfer des concerts paru en1999 chez Dupuis. Il faut dire que Zep nourrit une passion pour la musique. Son pseudonyme Zep est inspiré du groupe Led Zepelin. Il a même son groupe : le Zep’n Greg. Ici, les gags percutants et hilarants sont autobiographiques et font mouche. Il exploite bien sa connaissance des ados. Il pratique l’art de la chute. Avec son style gros nez, il trace des personnages attachants et érotiques tandis que les décors sont réduits au minimum. Seul bémol, cet album est présenté comme une nouveauté alors qu’il s’agit d’une réédition. Moi-même, je me suis fait avoir…

     

    A découvrir ou à redécouvrir pour se payer une bonne tranche de rire…

     

    ?>