BD : Inversion T1

Les critiques BD
  • Jerry Makyo
  • Dupuis ©

  • Lille. De nos jours. L’écrivain Jhen Zalko partage sa vie avec Lola. Une nuit, tout bascule pendant son sommeil. Il se réveille dans un royaume peuplé de personnages habillés de façon chatoyante. On lui donne le titre de prince. Un seigneur lui fait savoir que sa fille refuse de l’épouser. Il s’endort et, au réveil, se retrouve à notre époque. Là, un autre Jhen a pris sa place et a commencé à détruire sa vie. Pour survivre, il va devoir affronter son double d’un autre monde… On connaît le talent de scénariste de Makyo. On s’attend donc de sa part à un récit hors du commun. Pari réussi avec Inversion qui reprend ses thèmes de prédilection: un royaume imaginaire et un héros torturé. Si l’amnésie de Jhen fait penser à XIII, elle correspond ici à des problèmes de perception du réel. Jhen semble avoir une double personnalité. La maîtrise de ses actes lui échappe. Makyo explore ici les recoins les plus sombres de la personnalité qui nous obligent à affronter nos rêves et nos cauchemars. Avec son trait réaliste et sensible, Jerry Hulard fait preuve d’une imagination fertile et débordante pour concevoir un monde parallèle avec sa propre architecture, sa faune, sa flore et ses habitants. Il paraît également à l’aise dans les scènes d’action. A dessein, les couleurs d’Irène Häfliger varient d’un monde à l’autre et provoquent un effet saisissant.

    Le premier volet de ce thriller fantastique nous promet une histoire dans la même veine que les succès précédents de Makyo…

    Acheter :

    Laisser un commentaire