BD : Janitor T3, Les Revenants de Porto Cervo

Les critiques BD
  • Boucq & Sente
  • Dargaud ©

  • Le Vatican veut éviter un putsch doctrinal et livre un combat politique et spirituel contre les ennemis de la foi. Vince, un des douze Janitores qui protègent les prélats, identifie le cerveau à l’origine du délit d’initié de Davos en la personne de Muhamar Al Quarid. Par ailleurs, il fait part à Miss Laura Pride du mystère qui entoure son enfance. En Sardaigne, le père Garulla surprend Al Quarid sur un yacht en compagnie d’un cardinal.  Vince y est envoyé en mission et va y faire une rencontre des plus surprenantes… Fort bien documentée, l’intrigue d\’Yves Sente nous promène dans les coulisses des services secrets catholiques. Au menu, comme dans les bonnes histoires d’espionnage, des complots à déjouer. Sans verser dans l’ésotérisme. Mais, avec une touche de fantastique. Dans ce troisième opus, Sente se penche sur les origines de son héros et lui donne une épaisseur psychologique propre  à nous le rendre plus humain et plus réel. Riche en scènes d’actions, le récit prend une tournure palpitante quand Vince remplit sa mission ou quand il se confie à son amie. Pour Le Janitor, Boucq a créé un style différent de ses autres séries (Bouncer, Face de Lune, Bouche du Diable) où le mouvement a la primauté. Reproduits avec fidélité, les décors et les costumes sont saisissants d’authenticité. Visiblement, Rome inspire le graphisme détaillé et réaliste de Boucq.

    Janitor figure déjà parmi les bonnes surprises du paysage bédéphile.

    Acheter :

    Laisser un commentaire