BD : Jean-Claude Tergal ne rentre pas seul ce soir T10

Les critiques BD
  • Tronchet
  • Fluide Glacial ©

  • Raté sentimental, éternel célibataire collectionneur de râteaux, Jean-Claude Tergal n’a aucune chance avec les femmes. Le voilà dans le T.G.V. à côté d’un mangeur de shawarna qui mastique de façon épouvantable. Et, cela, Jean-Claude ne supporte pas. Il va donc s’isoler dans un wagon vide. Là, un grand moustachu vient lui parler de sa femme. Elle a pris ses cachets du soir par inadvertance. Jean-Claude (J.C.) pourrait-il l’aider à débarquer du train ? Trop bon, J.C. accepte. Le moustachu amène sa femme apparemment dans un profond sommeil. J.C. se fait des films. Il se voit sur une plage avec la belle promenant un chien. Puis, il ressent un pressant besoin d’uriner. Tout à coup, un doute l’assaille. Et, si la belle était morte ? Au moment où il se décide de vérifier, le mari revient. Ils débarquent du train. Le moustachu va chercher un taxi et ne revient pas. Que va faire J.C. avec ce corps inerte ? Tronchet (Raymond Calbuth, Fulgurex) reprend ici un de ses personnages favoris créé en 1990 qui lui a valu l’Alph’Art Humour du Festival d’Angoulême 1998. Cette série lui a inspiré un film, Le Nouveau Jean-Claude, réalisé en 2002. La bêtise de Tergal fait franchement rire, mais elle le rend aussi attachant. Cette fois, il rencontre une femme et cela donne lieu à des moments désopilants tellement son imagination est débordante. D’un trait lourd et gras, Tronchet n’a pas son pareil pour tracer des personnages inquiétants dans des décors glauques.

     

    Un album hilarant qui nous fait voir la face cachée de J.C. Tergal…

     

    ?>