Image du post 451

BD : Jérôme K Jérôme Bloche T 20 Fin de contrat

Les critiques BD
  • Dodier
  • Repérages Dupuis

  • JKJ Bloche s’est encore mêlé de ce qui ne le regardait pas. Du coup, il est poursuivi par un tueur à gage bien décider à lui faire la peau car à cause de lui il a raté sa cible et donc son contrat. Et tous les moyens sont bons : un serpent dans son lit, enfin celui de sa petite amie Babette, hôtesse de l’air en déplacement ou encore un tir groupé à travers la fenêtre de son studio. Mais trop c’est trop, alors Jérôme prévient la police. Ce qui ne l’empêche pas de continuer à enquêter de son côté et grâce à la jeune fille qui voulait l’engager pour descendre son beau frère, il obtient une piste : Max le ferrailleur, Maxime Carboni de son vrai nom.

    Jérôme profite de sa visite pour chercher des pièces de rechange pour la Terrot d’Arthur qui gît dans la cour de son immeuble.

    Le tueur à gage donne Rv à la jeune fille pour lui rendre son argent puisqu’il n’a pas rempli son contrat. Jérôme se sentant responsable, se rend à sa place à la cimenterie du canal de l’Ourcq et tombe dans le piège tendu par le tueur. Il est sauvé in extremis par ses amis, Arthur et Burthan, le tueur finissant noyé dans le canal.

    Il ne lui reste plus qu’à annoncer à son ami le curé qu’il a bousillé sa moto mais pour cela Mademoiselle Rose sa concierge a une idée.

    Et enfin, calmer Babette qui est de retour et à qui la société Hygiène Service lui refuse l’accès à son appartement.

     

    Le scénario est bien mené bien qu’il manque un peu de suspens. Mais l’histoire reste intéressante car parsemée d’humour et de personnages attachants comme Arthur, Burthan et Mademoiselle Rose ! JKJ, fidèle à lui-même, reste un anti-héros parfait.

    Il se définit d’ailleurs comme « monsieur tout le monde ». C’est vrai qu’il a plus l’air d’un brave type que d’un détective privé mais c’est aussi ça qui nous le rend attachant. Et attention, même s’il a l’air de n’être qu’un brave type, il n’en est pas moins débrouillard et futé. Il est à espérer que son humanité ne le perde pas un jour ….

    Acheter :

    Laisser un commentaire