BD : Kaamelott T4 – Perceval et le Dragon d\’Airain

Les critiques BD
  • Astier & Dupré
  • Casterman ©

  • À Kamelott l’annonce d’un événement surprend de par sa teneur.  Un dragon terrorise un village.

    Entre la question de savoir si les dragons existent vraiment ou de comprendre comment il se peut qu’un dragon puisse exister encore (aller comprendre) le sang du chevalier Lancelot ne fait qu’un tour (de sang) et il accepte de prendre la mission de se rendre au village en question pour tuer le dragon si celui-ci existe.  Mais le chevalier Perceval ne comprend pas pourquoi ce n’est pas lui-même qui irait sauver les villageois. C’est vrai qu’on ne lui donne jamais de missions, même pas celle de garder la porte du garde mangé. C’est pour cela, que le chevalier Perceval va quitter Kaamelott sans autorisation.

    L’idée de l’antihéros, le chevalier qui sauve tout le monde, même si c’est aussi à cause de sa bêtise, mais aussi par son grand courage.  On n’est pas si loin de la série télévisée de par le dialogue, mais on s’éloigne peu à peu, afin que la série bd puisse avoir sa propre forme scénaristique. 

    C’est réussi !

    Acheter :

    Laisser un commentaire