BD : Kogaratsu T12 Le protocole du Mal

Les critiques BD, Non classé
  • Michetz & Bosse
  • Dupuis ©

  • Japon médiéval. Engagé par le père d\’une jeune fille atteinte de folie pour mettre fin aux jours de celle-ci, Kogaratsu ignore, lorsqu\’il accoste sur la rive brumeuse de cette terre oubliée, ce qu\’il va devoir affronter et quels démons cette femme va réveiller en lui. Elle est le mal incarné, un monstre sans âge. Et Nakamura, le samouraï expérimenté succombe à ses pièges. Il veut juger le pour et le contre avant de décider du sort de cette folle. Lequel des deux sortira vainqueur de cette joute contre le mal ? Le scénariste Bosse met aux prises son héros avec le mal absolu. C\’est un huis-clos entre deux personnages. L\’un se croit doué de raison alors qu\’il tue pour vivre. L\’autre se sert de sa démence pour justifier ses actes. L\’affrontement est inéluctable et tout paraît dérisoire face aux divagations d\’une fille aliénée. L\’issue d\’un tel combat ne peut être que la mort. Mais, Kogaratsu se refuse à commettre l\’irréparable car il croit en la bonté et veut donner sa chance même aux simples d\’esprit. Le scénario installe un suspense qui va crescendo  jusqu\’au dénouement surprenant. Michetz nous gratife de planches superbes qui traduisent à merveille la folie d\’une enfant touchée par le mal. Il réalise avec un souci de véracité des scènes d\’horreur sans nom. Ses personnages sont touchés par la cruauté et l\’absurdité qu\’on lit sur leurs visages.

    Pour ceux qui ne connaissent pas Kogaratsu, il est grand temps de combler cette lacune…

    Acheter :

    Laisser un commentaire