BD : La Princesse de sang T1

Les critiques BD
  • Cabanes & Manchette & Headline
  • Dupuis ©

  • 1950. Alba, une petite fille, nièce du richissime Aaron Black, est enlevée sur les ordres de son oncle qui veut s’en débarrasser pour hériter. L’enfant est sauvée par Maurer et disparaît avec lui. 1945. Une amitié naît entre une jeune fille, Ivory Pearl et Robert Messenger. En 1956, Pearl est devenue une photographe célèbre Quand elle veut prendre une année sabbatique, Messenger l’envoie à Cuba dans la Sierra Maestra où il sait que se trouve Alba. La Princesse de Sang est le dernier roman inachevé de Jean-Patrick Manchette décédé en 1995. Doug Headline, son fils, achève le livre pour en faire un scénario de film. Puis propose à Dupuis d’en faire une BD. Comme son père l’aurait souhaité, son ?uvre se traduit dans l’album par la grande Aventure dans un contexte d’espionnage au parfum politique. On peut dire que le scénario bien ficelé d’Headline part dans toutes les directions avec une puissance remarquable. Mais, on retiendra surtout la façon dont le scénariste fait le portrait très nature de l’héroïne, Ivory Pearl. Il s’en dégage une sensualité et une assurance qui ne laisse personne indifférent. Avec une extraordinaire maestria, Cabanes se charge de la partie graphique. Son trait élégant et réaliste dégage une impression de force et ses personnages sont tous très réussis, comme les décors.

    Toutes les pièces du puzzle sont en place pour la seconde partie de ce diptyque qu’on espère aussi passionnante.

    Acheter :

    Laisser un commentaire