BD : La Princesse du sang

Les critiques BD, Non classé
  • Jean-Patrick Manchette & Max Cabanes
  • Dupuis ©

  • 1950. Sur une plage de l’Atlantique, le kidnapping d’une fillette tourne au bain de sang. L’unique survivant du massacre disparaît en emmenant l’enfant. 1956. La photojournaliste Ivory Pearl passe les fêtes en Normandie chez Robert Messenger, un ancien officier de la Royal Air Force devenu lors de la guerre son protecteur et ami. Fatiguée de courir le monde et de montrer la violence qui règne partout, elle décide de prendre une année de repos dans un endroit isolé et de n’y photographier que la nature.

    Violence et besoin de calme alternent dans le dernier récit de J.-P. Manchette pour donner un livre dense et fort. Mêlant avec bonheur aventure et polar, action et géopolitique, cet ouvrage intègre toutes les recettes du roman noir cher à l’auteur. Le dessin réaliste de Max Cabanes vient encore ajouter en tension un scénario sombre et complexe où s’enchevêtrent services secrets et mafia dans le décor superbe d’un Cuba sous la coupe de Batista. Passionnant !

    Acheter :

    Laisser un commentaire