BD : La vieille dame qui n\’avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien

Les critiques BD
  • Zidrou & collectif
  • Dupuis ©

  • Benoît Zidrou est un homme qui aime l\’écriture sur la vie en général, et sur la vie de nos voisins en particulier. Il trouve sous sa plume le désir de montrer aux autres ce qui leur pend au nez sans même que ces derniers s’en aperçoivent. C\’est touchant, attendrissant, parfois moqueur, mais le tout donne un ouvrage plein de poésie distillée savamment dans la succession de courtes nouvelles. Il fallait non pas un mais plusieurs dessinateurs pour coucher sur le papier le talent de

    Zidrou : Colombo, Cordoda, Gili, Homs, Hureau, Lafebre, Sempere, Siri, Van Beughen, rien que cela.

    Qu’il s’agisse de cet homme qui sort de prison et apprend à revivre aux cotés de son grand père, du canari qui chante pour un sourd, de la fille qui se fait courtiser à la piscine, de la rôtisserie dont le chiffre d’affaire ne décolle pas, de la soirée de noël théâtre de la révélation de secrets de famille ou de la vieille dame qui meurt seule en compagnie de ses animaux, pour ne citer qu’eux… chaque histoire est propice à l’expression d’un romantisme qu’il est rare de voir illustré en BD. Le tout nous donne un petit bijou à garder égoïstement pour soi ou à offrir

    généreusement.

     

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire