BD : Lady S T8 Raison d’Etat

Les critiques BD
  • Aymond Van Hamme
  • Dupuis ©

  • France. De nos jours. Shania Rivkas, alias Lady S, attend d’être jugée pour le meurtre de Liouba Dobrovna dans une prison pour femmes. Alors qu’elle est en détention préventive, elle est placée dans le bâtiment des meurtrières où elle est affectée aux besognes les plus viles, comme la corvée literie… Le scénariste Jean Van Hamme nous livre à nouveau une brillante histoire qui clôture le diptyque. C’est la suite du tome précédent où Shania voyait son amant, Nicolas, mourir sous ses yeux. A cet élément passionnel, la romance, se greffe une histoire sordide dans une prison où l’héroïne subit les pires sévices. Puis, tout s’emballe avec son enlèvement et la mission que lui confie le nouveau personnage énigmatique introduit par Van Hamme, le Colonel. Tous les ingrédients sont là pour faire un bon thriller. Suspens et rebondissements qui voient Shania se révéler une redoutable tireuse. Van Hamme nous gratifie de scènes à couper le souffle. Son scénario fonctionne comme une horloge suisse. Le découpage rythmé ne permet pas de reprendre son souffle. De son trait réaliste, fin, précis, Philippe Aymond sert à merveille le scénario de son compère. On le trouve particulièrement à l’aise dans les scènes d’action. Aux décors superbes, s’ajoute une galerie de personnages plus qu’intéressants. Sous son trait, la plastique de Lady S va faire des jaloux dans la profession. Un thriller à couper le souffle qui passionnera tous les lecteurs. A lire d’urgence !

    ?>