BD : le client

Les critiques BD
  • Man & Zidrou
  • Dargaud ©

  • Espagne. Augustin Mirales, enseignant, cherche la femme qu’il aime. Il a rencontré Maria-Auxiliadora, une prostituée qui travaille sous le nom de Shakira, au Paraiso, dans un club de charme appartenant à Monsieur Selznic. Il en est fou. Il va même jusqu’à kidnapper Serena, la fille de Selznic, comme moyen de pression. Il informe ce dernier qu’il fera à Serena ce que Selznic a fait à Shakira à son arrivée en Espagne s’il n’obtient pas ce qu’il veut… Le scénariste Zidrou, connu pour L’élève Ducobu, est en train de se faire un nom dans des sujets plus durs et plus sensibles. Après Lydie, Le beau voyage et La peau de l’ours, il nous propose Le client qui se passe dans le milieu de la prostitution. Une nouvelle fois, c’est la surprise car il aborde l’amour, un sentiment des plus nobles et des plus beaux. En fait, c’est un amour impossible. Il est question ici des prostituées, des bordels, de la violence, de la dépendance physique et psychologique. Zidrou se sert d’un rapport par correspondance pour décrire des faits avec un style direct. L’amour de Mirales et Shakira, c’est la lumière dans l’enfer. Rien ne les atteint. Et, Mirales est prêt à tout pour faire vivre cet amour. La fin, sous forme de happy end est émouvante. Graphiquement, Man assure parfaitement et sert à merveille le scénario. Certains personnages sont attachants. Les décors sont saisissants de réalisme. Il utilise toute une palette de couleurs pour restituer les émotions.
    Un album dur, fort qui séduira les amateurs de thriller romantique…

    ?>