BD : Le dernier Templier T3 L’Eglise engloutie

Les critiques BD
  • Lalor Khoury
  • Dargaud ©

  • An 1291. Après le naufrage du bateau contenant le secret des Templiers, les deux chevaliers Templiers Aimard et Martin se reposent dans un village désert en terre sarrasine. Attaqués brusquement par des musulmans, les chevaliers s’en sortent mais Aimard est mortellement blessé. Ensemble, ils enfouissent une relique sous une tombe et encodent une lettre pour le Grand Maître du Temple à l’aide d’un encodeur à rotors qu’Aimard détruit. C’est le même genre d’encodeur qui vient d’être volé, de nos jours, dans un musée par des hommes sanguinaires portant le costume des Templiers… Le Dernier Templier est d’abord un roman écrit par le libanais Raymond Khoury qui s’est vendu à plus de cinq millions d’exemplaires. Il s’est chargé d’adapter le roman en scénario de bande dessinée. Le Dernier Templier entremêle aventure, ésotérisme et saga historique. Cet épisode clé amène Tess et Sean à discuter de leurs divergences. On trouve ici deux visions de la religion. Sean se refuse à remettre en question les fondements du dogme chrétien. Tess ne veut plus vivre dans le mensonge et s’obstine à traquer la réalité. Loin d’être une simple série d’aventures, cette saga passionnante en quatre volets incite à une relecture de l’histoire de la chrétienté. Le dessinateur Miguel Lalor fournit un travail méticuleux que ce soit pour la période médiévale ou contemporaine. Très à l’aise dans les scènes d’action, il apporte avec aisance la touche finale.

     

    Un thriller contemporain qui suscite la réflexion. A découvrir d’urgence !

     

    ?>