BD : Le Journal

Les critiques BD
  • Serge Clerc
  • Denoël Graphic

  • Serge Clerc, 58 ans, est revenu à la BD avec Le Journal où il raconte, à sa façon, la création, l’ascension et la chute du célèbre magazine Métal Hurlant. C’est aussi l’histoire de son parcours et de sa rencontre avec les grandes pointures de l’époque (Dionnet, Moebius, Druillet, Manœuvre, Chaland…). Ce pavé de 230 pages hilarantes se lit d’un trait. C’est à Métal qu’il se formera à la ligne claire. C’est un grand admirateur de l’œuvre d’Hergé. Il deviendra un pilier de Métal. Surnommé le dessinateur espion, il publie dans Métal plusieurs récits : Le Dessinateur espion, Captain Futur et Mélanie White. Parallèlement, il collabore au magazine Rock&Folk. Il dessine Sam Bronx et les robots pour la collection Atomium de Magic Strip. Dans Le Journal, Serge Clerc trouve un ton inimitable pour décrire l’ambiance de Métal, les joies, les déceptions, les élans, les soirées dans les boîtes de nuit et les trouvailles graphiques. Il y trouve sa pleine maturité. Son récit, un peu fictif, est empreint de fantaisie et d’humour. Il ne peut manquer d’intéresser les fans de BD actuels. Son style de dessin est très personnel, fortement imprégné par la ligne claire et subissant d’autres influences. Il est aussi très demandé par les publicitaires. Il fait des illustrations pour la presse et l’édition. On le considère aussi comme un dessinateur rock. Il est obsédé par la recherche de la pin-up parfaite.

     

    Un récit qui suscite l’enthousiasme et passionnera les lecteurs du 9ème Art…

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire