BD : Le Kid de L’Oklahoma

Les critiques BD
  • Leonard Berlion
  • Rivages/Casterman/Noir ©

  • Au carrefour des années 20 et 30, dans l’état pétrolier de l’Oklahoma, pauvre mais en plein essor économique, Le Kid retrace l’affrontement épique qui va opposer des années durant un marshall des Etats-Unis, Carl Webster, à son ennemi juré Jack Belmont, un fils de magnat du pétrole devenu braqueur de banques, bientôt désigné comme l’Ennemi Public N°1. Leur histoire âpre et tragique est racontée du point de vue d’un journaliste, Tony Antonelli, qui retrace minutieusement toutes les étapes de leur face à face pour le compte de son journal, The True Detective… Olivier Berlion adapte ici un polar au style western d’un romancier réputé, Elmore Leonard, dont plusieurs livres ont été repris au grand écran. On ne peut rien reprocher au graphisme très expressif. Mais, l’histoire traîne en longueur. C’est peut-être le roman de Leonard qui est difficile à adapter. C’est peut-être le récit du journaliste qui manque de passion. Mais, on ne croit pas aux personnages qui n’ont pas d’épaisseur. La sauce ne prend pas. Et, le final nous déçoit. On sent que Berlion s’est tué à la tâche. L’intention reste bonne. Mais, le résultat n’est pas à la hauteur. Lent, poussif, ce polar ne captive pas. On peut ajouter que le duel est déséquilibré car si Webster campe un marshall réputé redoutable, Belmont n’a aucune des caractéristiques d’un ennemi public…

     

    Une des rares déceptions de la collection Rivages/Noir…

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire