BD : le Livre des destins T2 La métamorphose

Les critiques BD
  • Le Tendre Serge et Biancarelli Franck
  • Soleil ©

  • Si vous aviez l’occasion de voir votre vie entière résumée dans un livre, la liriez-vous ? Roman Guénodon aurait aimé avoir cette chance en recevant le seul et unique « livre dont vous êtes le héros ». Malheureusement, deux inconnus lui ravissent le précieux livre des destins avant même qu’il puisse découvrir son futur. Roman, un peu tête en l’air, n’a pas vraiment l’étoffe du héros. Pourtant, pour retrouver le livre, il devra vivre des aventures extraordinaires. 

    Au début de ce second tome, Roman Guénodon est prisonnier dans le château du professeur Smith. Il a survécu à un terrible incendie au cours duquel il semble avoir perdu la mémoire. Un gradé allemand, Grubert, tente de raviver ses souvenirs pour retrouver la trace livre des destins. Hélas, même Roman ignore tout de sa position. Soudain, sa mémoire refait surface. Grâce à un étrange puzzle, il se souvient de la confrérie qui l’aide dans sa quête du livre. Certains visages qu’il connaît déjà, d’autres qu’il n’a jamais vus et enfin un visage manquant. Qui se cache derrière cette dernière pièce du puzzle ? Serait-ce la clé qui lui permettra de remettre la main sur le livre des destins ?

    Le lecteur voit Roman se métamorphoser en personnage charismatique. Mais, toujours, quelqu’un semble veiller sur lui, comme s’il n’était qu’un pion dans un jeu d’échec. Savamment orchestrée, l’histoire alterne habilement éléments du présent avec ceux du passé. Le dénouement réserve quelques surprises et promet un troisième et dernier tome haletant. Le livre des destins donne finalement une métaphore de la vie. Roman Guénodon, en cherchant à le retrouver, écrit sa propre histoire et affronte son destin. Le livre est une manière pour Roman de s’émanciper et de devenir le héros qu’il a toujours rêvé d’être.

    Acheter :

    Laisser un commentaire