BD : Le long voyage de Léna T2 Léna et les trois femmes

Les critiques BD
  • Juillard & Christin
  • Dargaud ©

  • Léna passe son temps à sillonner le bush australien dans sa Land Rover. Paul-Marie de Calluire du contrespionnage français la retrouve et lui propose une nouvelle mission: infiltrer un réseau islamiste qui prépare un attentat suicide. Après une prise de contact, elle part pour un camp d\’entraînement en Palestine. Là, elle apprend qu\’elle devra s\’occuper de trois femmes arabes. Il est prévu de faire de ces femmes des kamikazes. Le groupe arrive à Paris où l\’une d\’entre elles va devoir sacrifier sa vie… Pierre Christin fait ici le portrait d\’une femme en souffrance. Léna, froide et lisse, devient attachante. Cet opus est d\’une actualité brûlante puisqu\’il nous montre la préparation d\’un attentat terroriste. Et seul Christin pouvait aborder un tel sujet avec sa connaissance parfaite de la politique internationale et des mécanismes terroristes. Avec minutie, il dissèque les rouages de ce type d\’opération jusqu\’au dénouement final inattendu et surprenant. Malgré le manque d\’action et les longs récitatifs qui traduisent les pensées de Léna, le scénario fonctionne comme une machine bien huilée et nous tient en haleine de bout en bout. L\’intrigue est servie par le graphisme dépouillé et réaliste d’André Juillard. Avec ses personnages bien campés, ses décors superbes d\’Australie et de Palestine, il nous régale littéralement.

    Un album fascinant d\’une grande qualité qu\’on lit d\’une traite et qui vous laisse pantelant…

    Acheter :

    Laisser un commentaire