BD : Le Petit Spirou T15 Tiens-droit !

Les critiques BD
  • Janry et Tome
  • Dupuis ©

  • Dans ce nouvel épisode très attendu apparaît un nouveau personnage : Malogrodo. Le petit Spirou raconte sa vie à Vertignasse et c’est l’occasion d’un cours récit avec une morale effarante à la fin. Malogrodo était banquier et spéculait sur l’argent des petits épargnants. Il n’a pas été épargné par un crash boursier. Ruiné, poursuivi par ses créanciers, il s’est jeté d’une fenêtre dans la rue. Ce qui lui a valu une grosse bosse. C’est le curé qui l’a recueilli. Donc, si vous croisez une âme perdue, soyez sympa, c’est peut-être un pauvre milliardaire malchanceux ! S’ensuit une série de gags burlesques qui font mouche. Le petit Spirou est enfermé dans l’école pendant les vacances. C’est un cauchemar. Non, c’est un rêve. Mais, en plus, c’est son premier jour d’école. Puis, avec ses copains, ils font chacun quelque chose de drôle avec la bouche. Suzette veut participer et elle embrasse le petit Spirou… C’est tendre. Le scénariste Tome maîtrise parfaitement l’art de la chute. Hilarantes, désopilantes sont les termes qui qualifient les aventures de cet enfant précoce et espiègle. Mais, sans le dessinateur Janry, ce délicieux marmot n’existerait pas ! Car c’est lui qui, d’un trait dynamique, anime tout ce petit monde. Il a imaginé une galerie de personnages truculents et apporte la touche finale au gag. 

    Un album à consommer au plus vite pour tous les amateurs de bonnes histoires comiques…

    Acheter :

    Laisser un commentaire