BD :Les amis de Pancho Villa

Les critiques BD
  • Chemineau Blake
  • Rivages/Casterman/Noir ©

  • Chihuahua, Mexique, 1910. La révolution est en marche. La guerre civile vient de commencer à cause d’une lutte de politiciens, Diaz contre Madero que rejoint Pancho Villa, assassin notoire. Rodolfo Fierro, dit Rudy, fraîchement sorti de prison, croise la route des insurgés de Villa, qui tuent, pillent et rançonnent pour le compte de la révolution. Rudy, un autre assassin, choisit de se joindre aux forts pour opprimer les faibles. Il est accueilli à bras ouverts par Villa, au charisme exceptionnel, qui aime les bons tireurs… Dessinateur et scénariste, Léonard Chemineau adapte ici avec talent, pour sa première bande dessinée, un roman de James Carlos Blake qui nous fait vivre la guerre civile mexicaine de l’intérieur. Le cadre historique est parfaitement respecté. Chemineau retrace l’histoire violente et complexe de Blake sans avoir peur de montrer l’insoutenable et l’horreur. Pour le reste, il nous offre un formidable récit avec en toile de fond la chronique minutieuse et crue de la révolution mexicaine. Entre brigandage et politique, une histoire d’hommes tour à tour horrifiante et passionnée, forgée dans la violence et l’exaltation révolutionnaire, par delà la morale, par delà le bien et le mal. Graphiquement, Chemineau réussit un petit exploit en livrant un pavé de 130 planches. Son trait précis et évocateur dessine une galerie de portraits hauts en couleurs.
    Une adaptation réussie et un pavé sanglant, complexe, instructif et passionnant qu’on lit d’une traite.

    Acheter :

    Laisser un commentaire