BD : Les aventures de Scott Leblanc T2 Menace sur Apollo

Les critiques BD
  • Devig Geluck
  • Casterman ©

  • 1966. Paris. Scott Leblanc rédige pour le magazine Bien en vue la chronique Des animaux et des stars consacrée à la relation qui unit les personnalités du moment à leur animaux familiers. Très premier degré, Leblanc est un naïf, pour ne pas dire un ahuri : convaincu de l’importance de sa rubrique, il est imperméable aux quolibets que lui vaut sa candeur et est persuadé d’être un grand reporter voué à une spectaculaire réussite. Flanqué du professeur Moleskine, le savant dont il a fait connaissance lors de sa précédente aventure (Alerte sur Fangataufa), Scott part pour Cap Canaveral où il va être témoin de l’accident qui met fin à la mission Apollo 1… Sur une idée du dessinateur Devig, Philippe Geluck a créé Scott Leblanc et signe ici son deuxième scénario réaliste dans le genre aventure à suspense et humour parodique. Si l’intrigue reste classique et le dénouement très convenu (un complot de nazis comme dans OSS 117 Rio ne répond plus), ses éléments sont à prendre au second voire au troisième degré. Leblanc, l’anti-héros, c’est Tintin version Lagaffe qui réussit quand même ce qu’il entreprend. Avec son style ligne claire, Devig est indéniablement influencé par Hergé himself. Par ailleurs, décors et costumes des personnages sont parfaitement reconstitués.

     

    Programme spatial, CIA, extraterrestres… Une deuxième aventure très enlevée de Scott Leblanc, entre imageries rétro, hommages aux standards de la ligne claire et clins à l’actualité des sixties. A conseiller…

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire