BD : Les Bidochon n’arrêtent pas le progrès T20

Les critiques BD
  • Binet
  • Fluide Glacial ©

  • Robert Bidochon a découvert un catalogue d’objets (parfaitement inutiles) et a passé commande au grand dam de Raymonde. Véritable mine d’inventions, Robert vante les mérites de ses trouvailles à ses amis. La cheminée  électrique réversible, chaude en hiver, froide en été, est une petite merveille. Le repousse-chiens éloigne efficacement les chiens belliqueux. L’authentique harmonica des planteurs de coton semble être la garantie d’une soirée réussie entre amis… Une fois encore Binet nous régale avec les (més)aventures des Bidochon. Il nous prouve que son héros est irrécupérable depuis vingt albums. Il nous entraîne dans ses expérimentations enthousiastes qui finissent toujours en fiascos retentissants. Les gags font mouche grâce à un comique de situation finement trouvé. Binet nage allègrement dans le burlesque et nous fait une bonne petite critique de la société de consommation. Il parvient aussi à nous faire aimer ce couple de français moyens. Et pourtant, Robert cumule tous les défauts : il est moche et bête. De sont côté, Raymonde n’a pas inventé l’eau chaude. Les ficelles sont tellement énormes qu’on ne peut s’empêcher de rire. Désopilant, drôle, l’album est à se tordre de rire. Depuis vingt albums, Binet a peaufiné son coup de crayon. Son trait incisif parvient parfaitement à illustrer des scènes hilarantes.

    Les Bidochon n’arrêtent peut-être pas le progrès, mais ils n’en font pas non plus…

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire