BD : Les épées de verre – Tome 1 : Yama

Les critiques BD, Non classé
  • Sylviane Corgiat & Laura Zuccheri
  • Les Humanoïdes associés ©

  • L’enfance de Yama s’écoule paisiblement. Fille du chef Achard et de son épouse Arc-en-ciel, elle joue aux aventurières dans la forêt qui jouxte le village. Yama fait la promesse à ses parents de ne plus y retourner à cause des troupes du roi Orland qui rodent. Mais depuis qu’une épée aux curieux pouvoirs est tombée du ciel, rien ne va plus. Le roi Orland en profite pour lancer un ultime affront à Achard : il doit repartir avec sa femme ou le village sera entièrement rasé. De peur d’être écrasés dans le sang, les villageois renversent Achard et s’emparent d’Arc-en-ciel. C’en est trop pour Yama qui doit revenir sur sa parole et court se réfugier dans la forêt. Elle y rencontre Miklos, un ancien capitaine des armées qui vit en parfait ermite. Avec son aide elle va mettre sur pied une puissante vengeance : arracher l’épée de verre de son socle et s’en servir pour tuer Orland. Entre temps Miklos lui révèle la fin proche de la planète : le soleil est en train de s’éteindre et le seul moyen de sauver la terre est de réunir les quatre épées de verres tombées du ciel.

    Les épées de verre combine avec brio plusieurs histoires : le projet revanchard de Yama, le combat de Miklos contre ses démons et l’avenir funeste de la planète. L’autre réussite est de mêler l’univers médiéval avec la thématique plutôt actuelle du changement climatique. L’extinction progressive du soleil entraine en effet tout un tas d’évènements météorologiques extrêmes, des pluies torrentielles aux orages violents. L’intrigue se dévoile progressivement, grâce à l’écriture habile de la scénariste Sylviane Corgiat. Plutôt qu’un long passage d’introduction pour situer l’histoire, le lecteur découvre en même temps que les personnages les nœuds de l’aventure. Pour ajouter à notre satisfaction l’adéquation entre le texte et le dessin est parfaite : on pense tantôt à du Miyazaki sur les passages « nature » et à de la très bonne heroïc-fantasy sur les morceaux plus épiques. Autant dire qu’on sera là pour attraper au vol la suite des épées de verre.

    Acheter :

    Laisser un commentaire