BD : Les fabuleuses aventures autobiographiques de John Relom dans le monde sans pitié de l’édition

Les critiques BD
  • Relom
  • Le Lombard ©

  • John Relom est auteur de BD. Au départ, il voulait être rock star. Le problème, c’est qu’il faut écrire des chansons fun aux rythmes endiablés et John ne sais que faire des ballades super tristes…Voilà pourquoi il a viré de bord ! Aussi est-il fou de joie quand il reçoit un coup de fil de Polo Bonifacio, directeur de collection aux éditions du Bombard, la bande dessinée des jeunes de 7 à 177 ans. Ce dernier lui explique qu’il a aimé l’histoire du petit lapin qui se fait braquer dans une banque… Dessinateur et scénariste, Relom alias Olivier Morel a publié dans Fluide glacial et on ne peut faire autrement que constater l’influence de Gotlib sur son travail. Caricature de l’univers de la BD, humour noir qui utilise les pires horreurs, absurde, aventures loufoques. Relom n’hésite pas non plus à utiliser le sexe pour faire rire. La conduite de l’histoire n’est pas linéaire. Relom intercale des pages adressées aux extraterrestres, au parrainage d’enfant de banquier, à la différence entre les hommes et les femmes et à l’interview d’auteurs de BD. Il fait même l’autobiographie du héros. Puis, l’apologie de la drogue. Cet album est riche en tranches de rire et en humour décalé. Graphiquement, Relom adopte plusieurs styles différents et son dessin parvient à être désopilant en permanence. Les personnages sont gratinés et les décors grandioses.
    Cette histoire, pour public averti, se lit au second degré avec une certaine jouissance…

    Acheter :

    Laisser un commentaire